Une urbanisation plus humanisée aux Bas Fourneaux

 

 A l’heure où l’on s’ingénie à rechercher des solutions d’urbanisation à même de rendre les lieux de vie propices à de la « convivialité » et au « mieux vivre ensemble » dans son quartier, les concentrations résidentielles de Bas Fourneaux ont été livrées selon un seuil  « plancher » d’urbanisation.

Il n’est pas trop tard pour que les erreurs du passé puissent être rattrapées, le Comité de Quartier des Bas  Fourneaux est ainsi intervenu auprès du Maire de Balaruc les Bains, pour sensibiliser la municipalité sur le bien fondé de ses demandes de rattrapage des erreurs du passé, dans les futurs projets voisins des Marines de Thau (remplacement de la blanchisserie).

 

blanchisserie-des-thermes.jpg"L'ancienne blanchisserie des Thermes, aujourd'hui restituée au milieu et remplacée par le complexe de GIGEAN (34)"

Cliquer sur la photo pour l'agrandir

Ainsi, le CQBF a souligné auprès de la municipalité une nécessité minimale d'équipements de nature à favoriser le bien être dans un quartier nouvellement  crée, à savoir :

                          - un jardin d'enfants

                          -  une centaine de parkings supplémentaires dans notre quartier

                          - prévoir des places de stationnement pour handicapés

                          - limiter la vitesse de circulation à 30 km/h.

 

Espace laisse libre par la destruction de l ancienne blanchisserie des thermes2

"Espace laissé libre par la destruction de l'ancienne blanchisserie des Thermes"

Cliquer sur la photo pour l'agrandir